Professeure régulière ou professeur régulier – Département de biologie médicale (Biologie Cellulaire) – Université du Québec à Trois-Rivières

Professeure régulière ou professeur régulier – Département de biologie médicale (Biologie Cellulaire) – Campus de Trois-Rivières (E9270)

Logo Université du Québec à Trois-Rivières DESCRIPTION DU POSTE

Discipline : Biologie Cellulaire

Fonctions :  l’enseignement, la recherche, le service à la collectivité et la direction pédagogique

Exigence :

  • Être titulaire d’un doctorat (Ph. D.) ou diplôme équivalent en sciences biomédicales ou disciplines connexes et posséder au moins deux années d’expérience postdoctorale en biologie cellulaire et moléculaire.

Expérience :

La personne candidate devra:

  • Posséder une excellente aptitude à offrir un enseignement universitaire de grande qualité aux trois cycles.
  • Démontrer une grande capacité d’encadrement en recherche de stagiaires et d’étudiants à tous les cycles d’études.
  • Détenir un dossier de recherche hautement compétitif à l’échelle internationale.
  • Montrer de fortes aptitudes à développer un programme de recherche fort et d’en assurer son financement.
  • Maîtriser des techniques modernes en biologie cellulaire et moléculaire, complémentaires avec les ressources du Groupe de recherche en signalisation cellulaire (GRSC) de l’UQTR, qui comprend les créneaux de recherche diversifiés et complémentaires relatifs au métabolisme, à l’immunologie, aux cellules souches, à la reproduction, à l’oncologie et à la plasticité du système nerveux.
  • Établir des collaborations dynamiques à l’international, ainsi qu’au niveau national et régional, avec les professeur(e)s du département et les autres collègues oeuvrant dans les domaines connexes à l’UQTR.
  • Contribuer aux activités de l’institution et démontrer une forte capacité à faire rayonner l’UQTR à l’international.

Autres:  

Documents à joindre:

  • Une lettre d’intérêt expliquant ses objectifs d’enseignement et de recherche;
  • La personne candidate peut déposer, si elle le souhaite, une lettre supplémentaire pour décrire des situations exceptionnelles à considérer dans l’analyse de leur candidature;
  • Un minimum de trois articles (soumis ou publiés).

Notes :

  • Une connaissance suffisante de la langue française ou être déterminé à l’apprendre une fois en poste. L’UQTR offre un soutien à l’apprentissage de la langue française;
  • Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler. Veuillez noter que, conformément aux exigences de l’immigration canadienne, la priorité sera toutefois accordée aux personnes détenant la citoyenneté canadienne ainsi que le statut de résident permanent;
  • Le poste et l’embauche sont sous réserve de l’approbation des instances.

Date d’entrée en fonction : 1er juin 2024 ou date à convenir avec l’Université

Traitement : selon la convention collective des professeurs et professeures

Lien pour postuler : https://atlas.workland.com/work/32043/professeure-reguliere-ou-professeur-regulier-departement-de-chimie-biochimie-et-physique-chimie-et-physique-des-materiaux-campus-de-trois-rivieres-e9089

Toute candidature sera traitée confidentiellement.

Veuillez faire parvenir votre candidature avant 17 h, le 12 janvier 2024. Seules les candidatures soumises sur le site des offres d’emploi de l’UQTR seront considérées.​​​​​​​

L’Université du Québec à Trois-Rivières est engagée dans une démarche menant vers une université pleinement équitable, diversifiée et inclusive (ÉDI). En ce sens, elle porte un regard sur ses pratiques et souhaite être un acteur engagé dans son milieu et au sein de la société. Elle valorise la diversité au sein de son personnel et reconnaît le caractère pluriel des identités. Elle encourage particulièrement les femmes, les personnes autochtones, les membres de minorités visibles ou ethniques, les personnes ayant des limitations ainsi que les personnes issues des communautés LGBTQ+ à soumettre leur candidature. Conformément à la Loi, l’Université souscrit au programme d’accès à l’égalité en emploi. Sur demande, le processus de recrutement peut être adapté selon les besoins des personnes vivant avec des limitations. Le respect de la confidentialité des informations est pris au sérieux.

 

Poste de Professeur adjoint ou agrégé – Université d’Ottawa

La Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa sollicite des candidatures pour un poste menant à la permanence dans le domaine des interactions hôte-pathogène au sein du Département de biochimie, microbiologie et immunologie et du Centre des maladies infectieuses, immunitaires et inflammatoires (CI3). Ce nouveau membre du corps professoral aura une formation qui lui permettra de développer avec succès un programme de recherche dynamique et collaboratif axé sur l’interaction hôte-pathogène avec un accent particulier sur les bactéries émergentes.

L’Université d’Ottawa est l’une des principales universités à forte intensité de recherche au Canada, avec plus de 340 millions de dollars en financement annuel pour la recherche. Elle est reconnue nationalement et internationalement comme l’une des meilleures universités du pays et la plus grande université bilingue (français et anglais) au monde. Situé sur le territoire non cédé des Anishinabé-Algonquins, au cœur du centre-ville d’Ottawa, il contribue de manière significative à l’économie, à la culture et à la qualité de vie de la capitale du Canada.

Le Département de biochimie, microbiologie et immunologie comprend plus de 100 professeurs ou des thèmes de recherche reliées à la recherche biomédicale fondamentale avec des liens étroits avec la recherche translationnelle et clinique sont abordés. Le candidat retenu doit établir et maintenir un programme de recherche vigoureux et indépendant et contribuer aux programmes d’enseignement de premier cycle et des cycles supérieurs en français.

Type de poste : Professeur adjoint. Le rang supérieur de professeur agrégé ne sera pris en compte que si le candidat retenu possède un niveau d’expérience approprié et des réalisations proportionnées.

Nombre de postes disponibles : Un (1)

Fonctions : Les fonctions d’un membre du corps professoral comprennent, dans des proportions variables : a) des activités d’enseignement ; b) activités savantes matérialisées par la recherche, la création artistique ou littéraire ou le travail professionnel; c) les activités de service académique ; et d) la supervision d’étudiants diplômés et d’autres stagiaires de recherche.

Mandats : Poste menant à la permanence.

Salaire : Échelle salariale du professeur adjoint proportionnelle selon les criteres mentionnes dans la convention collective de l’APUO.

Remarque : le salaire des grades supérieurs est proportionnel au grade et à l’expérience.

Ensemble d’avantages sociaux : L’Université d’Ottawa offre un ensemble complet de rémunérations, qui comprend l’invalidité de longue durée, l’assurance-vie collective de base, l’assurance-maladie complémentaire, le régime de retraite de l’Université d’Ottawa et l’assurance-vie facultative. Frais de déménagement : Le candidat retenu peut être admissible au remboursement des frais de déménagement conformément à la politique de l’Université.

Compétences requises :

  •  Formation : PhD ou MD/PhD
  • Parfaitement bilingue (français et anglais)
  • Expérience de travail : Expérience postdoctorale, ou équivalent, avec d’excellentes réalisations démontrées en recherche. Un engagement envers l’enseignement et la formation des diplômés, une solide expérience et un engagement envers la collaboration interdisciplinaire.

Date limite de candidature : 10 Juillet 2023. Remarque : les candidatures continueront d’être acceptées jusqu’à ce que le poste soit comblé.

Le dossier de candidature doit inclure une lettre d’intention, une description du futur plan de recherche (2 pages), un curriculum vitae, une description de la philosophie d’enseignement et trois lettres de soutien d’arbitres de haut niveau et doit être soumis à :

Comité de sélection de la position « interactions hôte-pathogène »

Faculté de médecine

Université d’Ottawa

451, chemin Smyth

Ottawa (Ontario)

K1H 8M5

ou par email: bmiadmin@uottawa.ca  « BMI – Interactions Hôte – Pathogène  »

Tous les candidats qualifiés sont invités à postuler ; toutefois, la préférence sera accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents. Lors de la soumission de votre candidature, veuillez indiquer votre statut actuel. L’Université d’Ottawa est un employeur garantissant l’égalité des chances. Nous encourageons fortement les candidatures des femmes, des peuples autochtones, des personnes handicapées et des membres des minorités visibles. Si vous êtes invité à poursuivre le processus de sélection, veuillez nous aviser de toute mesure d’adaptation particulière dont vous pourriez avoir besoin en communiquant avec le Bureau du vice-recteur associé aux affaires professorales au 613-562-5958. Toutes les informations que vous nous envoyez seront traitées avec respect et en toute confidentialité. 

L’Université d’Ottawa est fière de sa tradition de 160 ans de bilinguisme. Par l’entremise de son Institut des langues officielles et du bilinguisme, l’Université offre une formation aux membres du personnel et à leurs conjoints dans leur seconde langue officielle. Au moment de la titularisation, les professeurs doivent avoir la capacité de fonctionner dans un milieu bilingue.

Directeur ou directrice du Département de médecine cellulaire et moléculaire, Université d’Ottawa

UOttawa Faculty of Medicine

L’Université d’Ottawa et la Faculté de médecine (FdM) sont à la recherche d’un ou d’une leader universitaire dynamique pour diriger le Département de médecine cellulaire et moléculaire (MCM). L’Université d’Ottawa est l’établissement d’enseignement supérieur et de recherche bilingue le plus important au Canada. L’Université d’Ottawa se classe au deuxième rang des établissements médicaux/doctoraux au Canada pour les subventions de recherches obtenues du CRSNG[1] et des IRSC[2], la FdM ayant obtenu plus de 230 millions de dollars de financement pour la recherche en 2022.

Le département de MCM est interdisciplinaire, axé sur la recherche de pointe, et compte 51 professeurs réguliers à temps plein (incluant sept chaires de recherche du Canada) et 12 professeurs émérites. Le département est situé sur le campus des sciences de la santé, qui comprend l’Hôpital d’Ottawa et le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario. Avec ses 70 professeurs ayant une affectation multiple et auxiliaires, le département entretient des liens de recherche importants avec les hôpitaux[3] et les instituts de recherche affiliés[4], ainsi qu’avec le gouvernement[5] et l’industrie privée. Le département connait un grand succès dans l’obtention de fonds de recherche d’organismes de financement nationaux et internationaux, et bénéficie du soutien de plus de 14 plateaux techniques à la fine pointe de la technologie.

Le département de MCM est hautement engagé dans l’excellence et l’innovation en éducation avec des professeurs dont l’expertise est reconnue au niveau national dans ce domaine. Les professeurs de MCM contribuent de manière significative aux prestigieux programmes de la faculté de médecine en études médicales de premier cycle et en médecine moléculaire et translationnelle. De plus, le département offre deux programmes interdisciplinaires  d’études supérieures en médecine cellulaire et moléculaire ainsi qu’en neurosciences, avec près de 300 étudiants dans les programmes d’études supérieures (M.Sc., Ph.D., M.D./Ph.D.), d’études postdoctorales et de résidence. Enfin, grâce à ses diverses initiatives en matière d’éducation et de recherche, le département de MCM et la FdM ont établi une forte présence sur la scène internationale avec des partenariats officiels avec des institutions du monde entier.

En alignement avec les priorités de la faculté et de l’université, le directeur ou la directrice de MCM a pour mandat de définir l’orientation stratégique du département et de superviser l’ensemble de ses aspects opérationnels. Plus précisément, son rôle consistera à assurer : i) l’élaboration et la prestation des programmes d’études de premier cycle, d’études supérieures et postdoctorales; ii) la création d’un environnement diversifié, équitable, inclusif et favorable à l’apprentissage, l’engagement et la recherche; iii) la promotion et le soutien de ses membres dans leur participation aux activités savantes, aux recherches, à l’éducation et aux activités créatives; iv) la gestion des ressources humaines et financières du département; v) la représentation du département au sein de la Faculté de médecine et de l’université; et vi) la communication avec les organisations professionnelles et locales externes à l’université.

La personne retenue doit satisfaire aux exigences suivantes :

  • Être titulaire d’un Ph.D. ou d’un M.D./Ph.D. et être reconnue internationalement en matière de recherche dans une ou plusieurs disciplines liées aux champs d’intérêt du Département de MCM;
  • Démontrer une solide vision pour le recrutement, le développement et le mentorat d’un corps professoral diversifié, avec la perspective d’assurer le développement du plein potentiel de tous les membres du département;
  • S’engager à favoriser un environnement collaboratif, inclusif et propice à l’excellence de la recherche et de l’enseignement en partenariat avec les autres départements, facultés, hôpitaux et instituts de recherche de l’université;
  • Démontrer une excellente compréhension des programmes de la Faculté de médecine, ainsi que de son plan stratégique “Chef de file en innovation pour un monde en santé”;
  • Avoir d’excellentes aptitudes interpersonnelles, organisationnelles, de communication et démontrer un style de leadership rassembleur;
  • Être admissible à une nomination au rang de professeur ou professeure agrégé ou titulaire; et
  • Maîtriser l’anglais ou le français (langues officielles de l’université) et avoir une connaissance pratique de l’autre langue. Être bilingue sera considéré comme un atout.

 

Les candidatures, accompagnées d’une lettre de motivation, d’un curriculum vitae et du nom de trois références, ou toute suggestion de candidat ou candidate, doivent être envoyées au plus tard le 27 mars 2023 à 23h59 au :

 

Dr Bernard Jasmin, Doyen

Faculté de médecine, Université d’Ottawa

Par courriel : jasmin@uottawa.ca

Ottawa est la capitale nationale et la quatrième plus grande région urbaine du Canada avec une population d’un peu plus de 1,3 million d’habitants. La ville d’Ottawa est située sur le territoire non cédé du peuple algonquin, elle est propre et verte avec des parcs et des plages, le long des trois principales rivières et du canal historique qui est un point fort de la ville et de la région.  De plus, les collines de la Gatineau, au Québec, sont visibles juste de l’autre côté de la rivière des Outaouais et offrent un cadre naturel protégé pour de nombreuses activités récréatives et familiales.  Ottawa est la plus grande ville du Canada dont l’anglais et le français sont les langues officielles, et elle est enrichie par une population immigrante croissante. Ottawa se classe continuellement parmi les villes les plus sûres pour vivre au Canada et la qualité de vie se classait au 3e rang des grandes villes d’Amérique du Nord et au 19e rang mondial en 2019.

L’Université d’Ottawa est engagée à assurer l’équité, la diversité et l’inclusion dans l’environnement universitaire et de leadeurship de nos étudiants et de nos étudiantes, de notre personnel et de nos professeurs et nos professeures. Par conséquent, nous encourageons fortement les candidatures des personnes autochtones, des membres des minorités visibles (personnes racialisées), des personnes en situation de handicap, des femmes, ainsi que de toutes les personnes qualifiées possédant les compétences et les connaissances requises pour dialoguer de manière productive avec des communautés équitables, diversifiées et inclusives.

Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler; la priorité sera accordée aux Canadiens et aux résidents permanents. Lorsque vous soumettez votre demande, veuillez indiquer votre statut actuel.

Si vous êtes invité à poursuivre les étapes du processus de sélection, veuillez nous aviser de tout besoin nécessitant des mesures d’adaptations particulières en communiquant avec le Cabinet du vice-provost aux affaires professorales au 613-562-5958. Les renseignements communiqués seront traités avec respect et en toute confidentialité.

L’Université d’Ottawa est fière de sa tradition de bilinguisme de plus de 160 ans. Par l’entremise de son Institut des langues officielles et du bilinguisme, l’université offre une formation aux membres du personnel, de même qu’à leur conjoint ou conjointe, les moyens de devenir bilingue.  Au moment de leur permanence, les professeures et les professeurs sont tenus de pouvoir fonctionner dans un milieu bilingue.


[1] Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

[2] Instituts de recherche en santé du Canada

[3] Soins continus Bruyère, CHEO, Hôpital Montfort, L’hôpital d’Ottawa, Le Royal – Santé mentale – Soins et recherche.

[4] Institut de recherche CHEO, Institut de recherche Bruyère, L’Institut du Savoir Montfort, L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, L’Institut de recherche en santé mentale de l’Université d’Ottawa.

[5] Croix-Rouge Canadienne, Santé Canada, Conseil national de recherches Canada, Santé publique Ottawa, Agence de la santé publique du Canada.

Directeur ou Directrice du département de génétique humaine, Université McGill

La Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill lance un appel à candidatures pour le poste de :

DIRECTEUR OU DIRECTRICE DU DÉPARTEMENT DE GÉNÉTIQUE HUMAINE, UNIVERSITÉ MCGILL

La Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill sollicite des candidatures au poste de directeur ou directrice du Département de génétique humaine. La personne choisie sera également membre du corps professoral à temps plein au rang d’agrégé ou de titulaire. Idéalement, le candidat ou la candidate dirigera en outre la Division de génétique médicale au sein du Département de médecine spécialisée du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et de l’Hôpital général juif (HGJ). La personne choisie pourrait être admissible à un poste menant à la permanence.

Le Département de génétique humaine de McGill fait partie de l’École des sciences biomédicales de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Ses activités universitaires relèvent à la fois des sciences fondamentales et de la sphère clinique. Les membres du corps professoral du Département ont des laboratoires de recherche sur le campus principal de l’Université ainsi que dans des instituts de recherche affiliés aux hôpitaux universitaires de McGill. Le Département a reçu l’agrément du Collège canadien des généticiens médicaux pour les services et la formation en cytogénétique et en génétique clinique, biochimique et moléculaire. Il est également agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada pour la formation en génétique médicale. Le Département est chargé de la formation des spécialistes des sciences fondamentales au premier cycle, aux cycles supérieurs et au postdoctorat, de même que de la formation des conseillers en génétique, des étudiants en médecine et des spécialistes de différents domaines cliniques reliés à la génétique médicale. À l’heure actuelle, le Département compte plus de 200 étudiants et étudiantes aux cycles supérieurs et stagiaires postdoctoraux. La personne retenue pour le poste dirigera les activités universitaires du Département de génétique humaine de l’Université McGill et supervisera le recrutement, le mentorat et le développement professionnel des membres du corps professoral. En exerçant un leadership transformateur, la personne retenue mettra à profit d’excellentes aptitudes interpersonnelles pour unifier un corps professoral réparti dans plusieurs milieux et travaillant dans une grande variété de domaines liés aux sciences fondamentales, à la recherche clinique, à la formation professionnelle, à l’enseignement aux cycles supérieurs et à la prestation de soins cliniques. La personne choisie devra avoir fait ses preuves à la tête d’initiatives de recherche interdisciplinaire et avoir manifesté un engagement en matière d’équité, de diversité et d’inclusion.

Les membres du corps professoral mcgillois doivent participer à des activités de service dans leurs unités, à l’Université et dans la communauté scientifique générale.

Exigences

  • Être titulaire d’un M.D. ou d’un Ph. D. (les médecins doivent détenir un permis d’exercice de la médecine au Québec ou y être admissibles)
  • Pour les titulaires d’un M.D. : avoir fait au moins 2 ans de formation avancée en recherche et avoir de préférence obtenu un Ph. D.
  • Posséder d’excellentes aptitudes de leadership et avoir fait ses preuves dans l’avancement des connaissances médicales ou dans la recherche fondamentale ou clinique au sein du milieu universitaire
  • Posséder les habiletés et l’expérience nécessaires pour diriger divers programmes de formation clinique, d’études supérieures et d’enseignement des professions de la santé
  • Idéalement, la personne choisie sera également admissible au poste de direction de la Division de génétique médicale à l’HGJ et au CUSM, mais cela n’est pas obligatoire. Pour être admissible à ce poste, la personne candidate doit :
    • avoir suivi une formation surspécialisée en génétique médicale ;
    • être titulaire d’un certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (ou l’équivalent), et être admissible au permis d’exercice au Québec ainsi qu’à la certification du Collège des médecins du Québec ;
    • être en mesure de communiquer en anglais et en français avec les patients, les familles et les autres professionnels de la santé. Les personnes candidates doivent maîtriser l’anglais et posséder une connaissance pratique du français.

L’Université McGill est une institution de langue anglaise dans laquelle la majorité des activités d’enseignement et de recherche s’effectuent en langue anglaise, rendant essentielle l’utilisation de l’anglais pour la communication orale et écrite.

Le Département est fier d’offrir un milieu de travail respectueux, multidisciplinaire et inclusif dans ses multiples domaines d’activité et d’accueillir un effectif étudiant diversifié. L’Université McGill, fondée en 1821, se classe invariablement parmi les 20 meilleures universités publiques au monde et les trois meilleures au Canada. Elle est située à Montréal, au Québec (http://www.montrealinternational.com/fr/), une ville multiethnique à la vie culturelle dynamique. Montréal a d’ailleurs été nommée meilleure ville étudiante en Amérique du Nord à plusieurs reprises. C’est une ville sécuritaire où le logement est abordable et la qualité de vie, exceptionnelle.

Les candidatures doivent être soumises en ligne dans Workday :

https://mcgill.wd3.myworkdayjobs.com/fr-CA/McGill_Careers/job/Montreal-Neuro/Chair-of- the-McGill-Department-of-Human-Genetics_JR0000036222

Les dossiers de candidature doivent inclure les documents suivants :

  • Lettre de motivation comprenant les éléments suivants : description des aptitudes et de l’expérience de direction ainsi que des plans prévus pour le Département de génétique humaine et la Division de génétique médicale; description des projets personnels et du parcours professionnel dans la sphère universitaire; description des préférences pour le temps réservé à la recherche et explication des projets d’enseignement, de recherche et de service à la communauté universitaire
  • Curriculum vitae
  • Nom et coordonnées de trois personnes disposées à fournir des références

 

Les personnes intéressées doivent déposer leur candidature dans les 60 jours suivant la publication de cette annonce.

 

Poste de professeure ou professeur adjoint ou agrégé menant à la permanence dans le domaine de la biologie des ARN, Université de Montréal

Le Département de biochimie et de médecine moléculaire de l’Université de Montréal invite les candidatures pour un poste de professeure ou professeur adjoint ou agrégé menant à la permanence. Nous sommes à la recherche d’une personne ambitieuse qui se démarque dans le domaine de la biologie des ARN et qui a l’intention de développer un solide programme de recherche dans le but d’acquérir une compréhension mécanistique approfondie des processus biologiques par des approches structurale, intégrative, génomique et/ou quantitative. La candidature recherchée viendra consolider les thématiques de recherche du département ainsi que celles du secteur des sciences fondamentales de la Faculté de médecine. Nous invitons également les candidatures de spécialistes qui combinent la recherche fondamentale avec des aspects de recherche translationnelle orientée sur l’ARN.

Plus de détails sont disponibles sur le site de l’Université de Montréal en français ou en anglais :

https://www.umontreal.ca/public/www/documents/offres_emploi_profs/MED_11-22_06_Biochimie_Fr.pdf

https://www.umontreal.ca/public/www/documents/offres_emploi_profs/MED_11-22_06_RNA_biology_ANG.pdf

Directeur ou directrice du Département de biochimie de l’Université McGill

La Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill lance un appel à candidatures pour le poste de directeur ou de directrice du Département de biochimie.

Le Département est une unité à forte intensité de recherche composée de 28 membres à temps plein du corps professoral, 21 membres associés et 7 membres affiliés. Les membres du Département ont des liens étroits avec l’Institut du cancer Goodman, le Centre de biologie structurale et les initiatives en biologie de l’ARN qui ont cours à l’Université. Les membres du Département enseignent dans les programmes de premier cycle, des cycles supérieurs et de médecine clinique.

Le ou la titulaire du poste dirigera les activités universitaires du Département et y assurera la promotion de l’excellence en recherche et en enseignement. Le Département fait partie de la nouvelle École des sciences biomédicales (ÉSBM). Le directeur ou la directrice collaborera avec les équipes de direction de l’ÉSBM et des autres départements qui la constituent dans le but de développer et de mettre en œuvre des initiatives stratégiques interdisciplinaires. La personne retenue pourrait être admissible à un poste menant à la permanence.

La personne choisie devra :

  • avoir un parcours personnel de recherche reconnue sur la scène internationale de même qu’un engagement manifeste envers l’éducation.
  • avoir la volonté et les compétences nécessaires pour diriger d’importantes initiatives de recherche collaborative.
  • élaborer une vision globale et stimulante du Département qui s’appuie sur les forces existantes, vise de nouveaux domaines de recherche et se conjugue aux initiatives stratégiques de la Faculté.
  • promouvoir un environnement collaboratif et inclusif propice à l’excellence en recherche et en enseignement.
  • promouvoir l’excellence et l’innovation en enseignement des sciences biomédicales et de la médecine, notamment par l’optimisation de la formation pour une diversité de choix de carrières.
  • savoir jeter des ponts entre les disciplines, les instituts de recherche et les départements cliniques pour ouvrir des avenues de recherche translationnelle.
  • assurer un leadership dans le cadre du recrutement, du perfectionnement et du mentorat professoraux afin d’aider des membres du corps professoral d’horizons divers à atteindre leur plein potentiel.

Le Département est fier d’offrir un milieu de travail respectueux, multidisciplinaire et inclusif dans ses multiples domaines d’activité et d’accueillir un effectif étudiant diversifié. Une expérience en matière d’application des principes d’équité, de diversité et d’inclusivité est également de mise. La maîtrise du français n’est pas essentielle, mais sera considérée comme un atout.

L’Université McGill, fondée en 1821, se classe invariablement parmi les 20 meilleures universités publiques au monde et les trois meilleures au Canada. L’Université est située à Montréal, au Québec (http://www.montrealinternational.com/fr/), une ville multiethnique à la vie culturelle dynamique. Montréal a d’ailleurs été nommée meilleure ville étudiante en Amérique du Nord à plusieurs reprises. C’est une ville sécuritaire où le logement est abordable et la qualité de vie, exceptionnelle.

Soumission des candidatures

Les candidatures doivent être soumises sur le site web des offres d’emploi de McGill : https://mcgill.wd3.myworkdayjobs.com/fr-CA/McGill_Careers/job/McIntyre–Medical/Chair-of-the-McGill-Department-of-Biochemistry_JR0000034001

 

Les dossiers de candidature doivent inclure les documents suivants :

  • lettre de présentation et curriculum vitæ
  • énoncé des contributions à la recherche et à l’enseignement (combiner tous les documents en un seul pdf)
  • nom et coordonnées de trois personnes prêtes à fournir des références

Veuillez soumettre votre candidature dans les 30 jours qui suivent l’affichage.

  • Date de publication : 27 octobre 2022
  • Date limite de dépôt des candidatures : 26 novembre 2022

L’Université McGill s’engage fermement à respecter les principes d’équité et de diversité au sein de sa communauté, tout en valorisant la rigueur et l’excellence académiques. Elle accueille favorablement les demandes d’emploi des personnes racisées et des minorités visibles, des femmes, des personnes autochtones, des personnes en situation de handicap, des minorités ethniques, des personnes de toute orientation sexuelle et identité de genre, ainsi que toute personne possédant les aptitudes et les connaissances nécessaires pour interagir au sein de groupes diversifiés.

McGill valorise et encourage la recherche qui reflète des traditions intellectuelles, des méthodologies ainsi que des modes de dissémination et de traduction diversifiés. Les personnes candidates sont invitées à démontrer la portée de leur recherche, aussi bien au sein de leur champ universitaire que dans un contexte interdisciplinaire, notamment dans les secteurs gouvernemental, communautaire et industriel.

En outre, McGill reconnaît et prend équitablement en considération l’incidence des congés (p. ex., obligations familiales ou congés pour raisons de santé), qui peuvent entraîner des interruptions ou des ralentissements de carrière. Quiconque pose sa candidature est encouragé à signaler tout congé ayant eu une incidence sur son rendement et pouvant avoir modifié son parcours de carrière. Ces renseignements seront pris en compte aux fins d’évaluation équitable du dossier.

L’Université McGill dispose d’un programme d’équité en matière d’emploi et invite les membres des groupes visés à indiquer leur appartenance à ces derniers dans leur dossier de candidature. Elle tient également à s’assurer que les personnes en situation de handicap reçoivent un traitement équitable et puissent pleinement s’intégrer à la vie universitaire en ayant à cœur de mettre en œuvre les principes de conception universelle dans toutes les sphères d’activité de l’Université, conformément aux politiques et procédures relatives aux aménagements. Les personnes en situation de handicap qui pourraient avoir besoin de certains aménagements pour soumettre leur candidature sont invitées à communiquer en toute confidentialité par courriel accessibilityrequest.hr@mcgill.ca.

Nous encourageons tous les candidats qualifiés à postuler; veuillez noter que conformément aux exigences de l’immigration canadienne, la priorité sera toutefois accordée aux personnes détenant la citoyenneté canadienne ainsi que le statut de la résidence permanente.

 

 

Chercheur postdoctoral en biologie cellulaire – Université de Montréal

Note : le genre masculin est utilisé seulement pour faciliter la lecture

Un poste de chercheur postdoctoral est disponible dans l’équipe de Vincent Archambault à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal.

Notre équipe est dédiée à la compréhension des mécanismes moléculaires de la division cellulaire et comment leurs perturbations peut contribuer au cancer. Notre objectif est d’apporter des contributions à haut impact dans ce domaine.

Notre groupe cherche à recruter un postdoc dans un des projets suivants :

  • Mécanismes de reformation de l’enveloppe nucléaire après la mitose chez la drosophile
  • Réponses cellulaires et immunitaires innées aux défauts de réassemblage du noyau après la mitose en cellules humaines
  • Dissection moléculaire des fonctions des kinases mitotiques par la chimiogénomique en cellules humaines

Un salaire est disponible.

Compétences techniques utiles : microscopie confocale à fluorescence, biochimie, biologie moléculaire, génétique de la drosophile, culture cellulaire, CRISPR

Qualités recherchées : intérêt, talent et motivation

Veuillez envoyer une lettre de motivation et un CV à : vincent.archambault.1@umontreal.ca

Directrice ou directeur scientifique de l’Institut de la santé des femmes et des hommes (ISFH) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont à la recherche d’une personne pour assurer la direction scientifique de l’Institut de la santé des femmes et des hommes (ISFH), l’un de leurs 13 instituts virtuels. Il s’agit d’un mandat de quatre ans débutant le 1er janvier 2023 et renouvelable une fois.
Les IRSC souscrivent aux valeurs et aux principes d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) dans tous les aspects de leurs activités. Ils encouragent fortement les candidatures de personnes qui ont longtemps été exclues et marginalisées, notamment les personnes qui se définissent comme Autochtones, les personnes racisées, les personnes en situation de handicap, les femmes et les membres des communautés LGBTQIA/2+.
Le Dr Christian Baron, ancien membre du conseil d’administration de la SCBM et membre de longue date de la SCBM, et qui est maintenant vice-président recherche – programmes aux IRSC, invite les personnes intéressées à participer à des conversations informelles sur ce poste.

Professeur(e) régulier(e) d’anatomie – Université du Québec à Trois-Rivières

Université du Québec à Trois-Rivières - logoConcours: E0467-1

Date: 19 novembre 2021

Titre: PROFESSEURE RÉGULIÈRE OU PROFESSEUR RÉGULIER

Fonctions: l’enseignement, la recherche, le service à la collectivité et la direction pédagogique

Campus de Trois-Rivières

DÉPARTEMENT : Anatomie

DISCIPLINE : Anatomie humaine

Exigences :

  • Être titulaire d’un doctorat (Ph. D.) dans un domaine de la santé ou en ingénierie biomédicale avec, dans tous les cas, une formation démontrée en anatomie humaine;
  • Un dossier de recherche solide est exigé en biomécanique du système musculosquelettique.

Expérience :

  • Posséder une expérience d’enseignement des sciences morphologiques, embryologie, histologie et anatomie humaine, à un niveau universitaire;
  • Posséder une expérience de dissection sur cadavres et d’enseignement en laboratoire d’anatomie est nécessaire;
  • Capacité d’établir un programme de recherche indépendant et finançable.

Autres :

  • Posséder un esprit d’équipe et un sens de la communication.

Notes:

  • Une connaissance suffisante de la langue française ou être déterminé à l’apprendre une fois en poste. L’UQTR offre un soutien à l’apprentissage de la langue française;
  • Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler, veuillez noter que conformément aux exigences de l’immigration canadienne, toutefois la priorité sera accordée aux personnes détenant la citoyenneté canadienne ainsi que le statut de résidente permanente;
  • Le poste et l’embauche sont sous réserve de l’approbation des instances.

Date d’entrée en fonction: 1er juin 2022 ou date à convenir avec l’Université

Traitement: selon la convention collective des professeurs et professeures

Toute candidature sera traitée confidentiellement.

Veuillez faire parvenir votre candidature avant 17 h, le 4 janvier 2022. Seules les candidatures soumises sur le site des offres d’emploi de l’UQTR seront considérées.

L’Université du Québec à Trois-Rivières est engagée dans une démarche menant vers une université pleinement équitable, diversifiée et inclusive (ÉDI). En ce sens, elle porte un regard sur ses pratiques et souhaite être un acteur engagé dans son milieu et au sein de la société. Elle valorise la diversité au sein de son personnel et reconnaît le caractère pluriel des identités. Elle encourage particulièrement les femmes, les personnes autochtones, les membres de minorités visibles ou ethniques, les personnes ayant des limitations ainsi que les personnes issues des communautés LGBTQ+ à soumettre leur candidature. Conformément à la Loi, l’Université souscrit au programme d’accès à l’égalité en emploi. Sur demande, le processus de recrutement peut être adapté selon les besoins des personnes vivant avec des limitations. Le respect de la confidentialité des informations est pris au sérieux.

 

Professeur(e) régulier(e) en biologie médicale – Université du Québec à Trois-Rivières

Université du Québec à Trois-Rivières - logoConcours: E9180-2

Date: 19 novembre 2021

Titre: Professeure régulière ou Professeur régulier

Fonctions: l’enseignement, la recherche, le service à la collectivité et la direction pédagogique

Campus de Trois-Rivières

DÉPARTEMENT : Biologie médicale

DISCIPLINE : Métabolisme et nutrition

Exigences :

Être titulaire d’un doctorat (Ph. D.) ou diplôme équivalent en sciences biomédicales avec au moins deux années d’expérience postdoctorale en métabolisme et nutrition.

Expérience :

  • Le Département de biologie médicale sollicite des candidatures pour un poste de professeure ou de professeur à temps plein en métabolisme et nutrition, poste conduisant à la permanence. Le candidat retenu sera appelé à enseigner aux trois cycles, à encadrer des étudiants aux études supérieures, à poursuivre des activités de recherche, de publication et de rayonnement ainsi qu’à contribuer aux activités de l’institution
  • Le candidat devra posséder une excellente aptitude à offrir un enseignement universitaire de grande qualité. Notamment, il sera appelé à concevoir de nouveaux cours en nutrition humaine pour répondre aux demandes du programme de baccalauréat en biologie médicale, ainsi que de la formation des professionnels de la santé des programmes de chiropratique, de sciences infirmières, de podiatrie, de sage-femme, d’ergothérapie et de médecine. De plus, il détiendra un dossier de recherche hautement compétitif et sera en mesure de développer un programme de recherche fort et d’en assurer son financement. On s’attend à ce que le candidat établisse des collaborations dynamiques avec les professeurs du département, ainsi qu’avec les autres collègues œuvrant dans des domaines connexes à l’UQTR pour ainsi former des équipes multidisciplinaires. Le département dispose des ressources disponibles en matière de programmes d’études et d’infrastructures de recherche pour que le candidat retenu puisse rapidement recruter et encadrer des étudiants de cycles supérieurs de grande qualité et développer sa recherche à son plein potentiel. Le candidat intégrera le Groupe de Recherche en Signalisation Cellulaire (GRSC) de l’UQTR, qui mène des recherches diversifiées et complémentaires en physiologie comparative, signalisation cellulaire, physiologie et endocrinologie de la reproduction, physiologie mitochondriale, cellules souches, développement et plasticité du système nerveux.

 

Autres :

  • Les dossiers déposés doivent inclure une lettre de présentation précisant les intérêts du candidat en matière de recherche et d’enseignement, un CV et une copie d’au moins trois articles scientifiques récents (soumis ou publiés).

Notes:

  • Une connaissance suffisante de la langue française ou être déterminé à l’apprendre une fois en poste. L’UQTR offre un soutien à l’apprentissage de la langue française;
  • Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler, veuillez noter que conformément aux exigences de l’immigration canadienne, toutefois la priorité sera accordée aux personnes détenant la citoyenneté canadienne ainsi que le statut de résidente permanente;
  • Le poste et l’embauche sont sous réserve de l’approbation des instances.

Date d’entrée en fonction: 1 juin 2022 ou date à convenir avec l’Université

Traitement: selon la convention collective des professeurs et professeures

Toute candidature sera traitée confidentiellement.

Veuillez faire parvenir votre candidature avant 17 h, le 4 janvier 2022. Seules les candidatures soumises sur le site des offres d’emploi de l’UQTR seront considérées.

L’Université du Québec à Trois-Rivières est engagée dans une démarche menant vers une université pleinement équitable, diversifiée et inclusive (ÉDI). En ce sens, elle porte un regard sur ses pratiques et souhaite être un acteur engagé dans son milieu et au sein de la société. Elle valorise la diversité au sein de son personnel et reconnaît le caractère pluriel des identités. Elle encourage particulièrement les femmes, les personnes autochtones, les membres de minorités visibles ou ethniques, les personnes ayant des limitations ainsi que les personnes issues des communautés LGBTQ+ à soumettre leur candidature. Conformément à la Loi, l’Université souscrit au programme d’accès à l’égalité en emploi. Sur demande, le processus de recrutement peut être adapté selon les besoins des personnes vivant avec des limitations. Le respect de la confidentialité des informations est pris au sérieux.

Professeur.e adjoint.e, agrégé.e ou titulaire en bio-informatique – Université de Montréal

Professeur.e adjoint.e, agrégé.e ou titulaire en bio-informatique

Département de biochimie et médecine moléculaire, Faculté de médecine, Université de Montréal

Le Département de biochimie et de médecine moléculaire de l’Université de Montréal invite les candidatures pour un poste de professeur (adjoint, agrégé ou titulaire) menant à la permanence. Nous sommes à la recherche d’une personne innovante, dynamique et collaborative qui a l’intention de développer un solide programme de recherche en informatique dans le but d’acquérir une compréhension mécanistique approfondie des processus biologiques, des molécules aux systèmes. Cela inclut, sans s’y limiter, la régulation génomique et épigénomique, la biologie de l’ARN, les réseaux moléculaires, et la dynamique des machines biomoléculaires. Nous invitons également les candidatures de personnes qui combinent des approches en informatique par des travaux en laboratoire humide.

Le Département de biochimie et de médecine moléculaire de la Faculté de médecine comprend plus de 30 professeurs réguliers et plus de 50 professeurs accrédités. On y retrouve une atmosphère de recherche dynamique abordant les questions fondamentales de la recherche biomédicale de base avec des liens étroits avec la recherche translationnelle et clinique par le biais des centres de recherche et instituts affiliés. Le professeur se joindra à un corps professoral hautement collaboratif sur le campus principal de l’Université de Montréal, couvrant un large éventail de domaines, et à un département qui offre un soutien exceptionnel grâce à des technologies de pointe et à des plateformes centralisées, notamment des plateformes de biologie structurale et de microscopie. Idéalement, le candidat devrait pouvoir profiter des atouts du département dans les domaines de la biologie des ARN, de la biophysique, de la protéomique, de la génomique, de la microscopie quantitative, de la biologie structurale et de la biologie évolutive.  Nous sommes particulièrement intéressés à attirer des collègues qui partagent notre engagement à enseigner, à encadrer et à favoriser un climat collaboratif qui englobe à la fois l’excellence et la diversité.

La Ville de Montréal est un environnement riche dans les domaines des sciences et l’éducation post-secondaire avec une forte tradition en bio-informatique. Le candidat aura des occasions exceptionnelles de collaborer avec des scientifiques de haut calibre sur le campus et dans nos instituts affiliés, incluant les chercheurs en sciences fondamentales de la Faculté de médecine et de la Faculté des Arts et Sciences.  Le candidat bénéficiera également de la richesse de l’environnement en intelligence artificielle à l’Université de Montréal, notamment en apprentissage automatique et profond, grâce aux interactions avec les scientifiques des instituts Mila et IVADO.

À titre de professeur, vous aurez l’occasion de contribuer à la promotion de l’excellence de la Faculté de médecine et du Département de biochimie et médecine moléculaire

… par votre enseignement auprès des étudiants et par vos activités de recherche. Vous assurerez également le rayonnement de votre discipline en plus de participer activement au fonctionnement d’une institution de renom. À ce titre, vous devrez:

  • Obtenir un financement indépendant des agences de subventions fédérales et maintenir un programme de recherche actif;
  • Contribuer à la mission d’enseignement du département au premier cycle et aux cycles supérieurs ;
  • Superviser des étudiants de cycles supérieurs;
  • Développer un réseau de collaborations internationales;
  • Contribuer à la vie académique de votre faculté et de votre département, notamment en supportant une communauté de recherche active et engagée dans le domaine de la bio-informatique.

Pour réussir dans ce rôle, vous devez :

  • Être titulaire d’un doctorat dans un domaine pertinent et démontrer une expérience et productivité significative au niveau postdoctoral et/ou comme chercheur établi dans le domaine de la bio-informatique ;
  • Avoir une expérience exceptionnelle dans ce domaine;
  • Avoir la capacité et un grand intérêt pour travailler en équipe;
  • Avoir une connaissance suffisante de la langue française ou être déterminé à l’apprendre une fois en poste par l’entremise du programme de soutien à l’apprentissage de la langue française offert par l’UdeM, en vertu de la Politique linguistique de l’Université de Montréal.

 

Comment soumettre votre candidature

Les candidatures doivent comprendre une lettre de motivation décrivant vos intérêts et vos objectifs de carrière, votre curriculum vitae accompagnée d’une copie de vos diplômes, un résumé de trois pages des recherches actuelles et proposées ainsi que des copies de trois publications pertinentes. Le nom et les coordonnées de trois références sont également requis. Votre application doit être envoyée par courriel au plus tard le 5 janvier 2022 à lorraine.bidegare.charette@umontreal.ca et adressée à :

Pascale Legault, PhD
Directrice, Département de biochimie et médecine moléculaire
Université de Montréal
P.O. Box 6128, Station Centre-ville
Montréal (Québec), CANADA, H3C 3J7
Site Web : https://biochimie.umontreal.ca/

Plus d’information sur le poste

No d’affichage : MED 11021/04

Période d’affichage : Jusqu’au 5 janvier 2022, inclusivement

Traitement : L’Université de Montréal offre un salaire concurrentiel jumelé à une gamme complète d’avantages sociaux

Date d’entrée en fonction : À compter du 1er juin 2022

 

ÉQUITÉ, DIVERSITÉ ET INCLUSION

L’UdeM met les valeurs de diversité, d’équité et d’inclusion au cœur de chacune de ses missions. Par l’entremise de son programme d’accès à l’égalité en emploi (PAÉE), l’Université de Montréal invite les femmes, les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes ayant des limitations à soumettre leur candidature. Lors du recrutement, nos outils de sélection peuvent être adaptés en toute confidentialité selon les besoins des personnes vivant avec des limitations qui en font la demande.

L’Université adopte une définition large et inclusive de la diversité allant au-delà des lois applicables et encourage toutes les personnes qualifiées, peu importe leurs caractéristiques, à poser leur candidature. Conformément aux exigences sur l’immigration en vigueur au Canada, notez que la priorité sera accordée aux citoyennes et citoyens canadiens et aux résidentes et résidents permanents.

Afin de mesurer la portée de ses actions en matière d’EDI, l’UdeM recueille des données sur les postulantes et postulants selon leur identification à l’un des groupes visés par la loi sur l’accès à l’égalité en emploi, les femmes, les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes ayant des limitations. À cette fin, nous vous remercions de répondre à ce questionnaire d’auto-identification. L’information fournie est confidentielle et sera partagée uniquement avec les responsables du PAÉE. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi indiquer votre appartenance à un groupe visé dans votre lettre de présentation dont prendra connaissance le comité de sélection et l’assemblée des pairs lors de l’évaluation de votre dossier.

Selon les procédures de nomination en vigueur à l’UdeM, les membres de l’Assemblée des professeures et professeurs peuvent consulter tous les dossiers de candidature. Si vous souhaitez que votre candidature demeure confidentielle jusqu’à l’établissement de la liste restreinte de recrutement, veuillez le mentionner.

Professeure régulière ou professeur régulier en physiologie

Logo UQTRLe Département de biologie médicale de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) invite les personnes qualifiées à poser leur candidature pour le poste de professeure régulière ou de professeur régulier en physiologie au campus de Trois-Rivières.

Fonctions :

La personne choisie aura comme tâches l’enseignement, la recherche, le service à la collectivité et la direction pédagogique.

Exigences :

  • Être titulaire d’un doctorat (Ph. D.) en sciences biologiques ou en physiologie ou disciplines connexes. Une expérience postdoctorale d’au moins deux années sera considérée comme un atout.

Expérience :

  • Le Département de biologie médicale sollicite des candidatures pour un poste de professeure ou de professeur à temps plein en physiologie, plus spécifiquement en physiologie cellulaire et moléculaire. Le candidat retenu sera appelé à enseigner aux trois cycles, à encadrer des étudiants aux études supérieures, à poursuivre des activités de recherche, de publication et de rayonnement ainsi qu’à contribuer aux activités de l’institution.
  • Le candidat devra posséder une excellente aptitude à offrir un enseignement universitaire de grande qualité. Notamment, il sera appelé à concevoir de nouveaux cours en physiologie humaine pour répondre aux demandes du programme de baccalauréat en biologie médicale, ainsi que de la formation des professionnels de la santé des programmes de chiropratique, de sciences infirmières, de podiatrie, de sage-femme, d’ergothérapie et de médecine. De plus, il détiendra un dossier de recherche hautement compétitif et sera en mesure de développer un programme de recherche fort et d’en assurer son financement. On s’attend à ce que le candidat établisse des collaborations dynamiques avec les professeurs du département, ainsi qu’avec les autres collègues œuvrant dans des domaines connexes à l’UQTR pour ainsi former des équipes multidisciplinaires. Le département dispose des ressources disponibles en matière de programmes d’études et d’infrastructures de recherche pour que le candidat retenu puisse rapidement recruter et encadrer des étudiants de cycles supérieurs de grande qualité et développer sa recherche à son plein potentiel. Le Groupe de Recherche en Signalisation Cellulaire (GRSC) de l’UQTR mène des recherches diversifiées et complémentaires en physiologie comparative, signalisation cellulaire, physiologie et endocrinologie de la reproduction, physiologie mitochondriale, cellules souches, développement et plasticité du système nerveux.

Notes :

  • Une connaissance du français est exigée pour ce poste;
  • Toutes les personnes qualifiées sont invitées à poser leur candidature, mais la priorité sera donnée aux Canadiennes et Canadiens et aux résidentes permanentes et résidents permanents;
  • Le poste et l’embauche sont sous réserve de l’approbation des instances.

Date d’entrée en fonction : 1er juin 2021 ou date à convenir avec l’Université.

Traitement : Selon la convention collective des professeurs et professeures.

Autres informations/Comment postuler :

Consultez notre site web pour la description complète et les détails de postulation au www.uqtr.ca/postesofferts

Toute candidature sera traitée confidentiellement.

Date de fermeture : Veuillez faire parvenir votre candidature avant 17 h, le 11 janvier 2021. Seules les candidatures soumises sur le site des offres d’emploi de l’UQTR seront considérées.

L’UQTR est une jeune université à dimension humaine solidement implantée dans son milieu et résolument branchée sur le monde scientifique. Avec plus de 280 programmes, dont certains exclusifs au Québec et au Canada, l’UQTR se démarque grâce au dynamisme de sa communauté et à l’expertise de son corps professoral.

L’Université du Québec à Trois-Rivières est engagée dans une démarche menant vers une université pleinement équitable, diversifiée et inclusive (ÉDI).  En ce sens, elle porte un regard sur ses pratiques et souhaite être un acteur engagé dans son milieu et au sein de la société.  Elle valorise la diversité au sein de son personnel et reconnaît le caractère pluriel des identités.  Elle encourage particulièrement les femmes, les personnes autochtones, les membres de minorités visibles ou ethniques, les personnes ayant des limitations ainsi que les personnes issues des communautés LGBTQ+ à soumettre leur candidature.  En signant la Charte Dimensions, l’Université reconnaît que l’équité, la diversité et l’inclusion enrichissent le milieu de la recherche, améliorent la qualité, la pertinence ainsi que les retombées de la recherche et donnent la chance à tous et à toutes de saisir les occasions qui se présentent.  Conformément à la Loi, l’Université souscrit au programme d’accès à l’égalité en emploi.  Sur demande, le processus de recrutement peut être adapté selon les besoins des personnes vivant avec des limitations.  Le respect de la confidentialité des informations est pris au sérieux.

Position de stagiaire postdoctoral en Biochimie/Biologie Moléculaire sur l’étude des motifs d’ARN G-quadruplexes (G4) du neurone (Université de Sherbrooke, Canada)

Une bourse de deux années est disponible pour travailler sur la caractérisation des motifs G4 d’ARN à travers les transcriptomes des cellules du système nerveux humain. Les objectifs sont d’analyser la structure de ces G4, de déterminer leur contribution sur la régulation post- transcriptionnelle de la cellule saine et malade, et de moduler leur repliement en cellule. Le laboratoire du Pr. Perreault est situé au Département de biochimie et génomique fonctionnelle de la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé. Il est expert dans la prédiction et l’étude des G4 d’ARN http://jpperreaultlab.recherche.usherbrooke.ca/.

Pour plus de renseignements ou pour soumettre votre candidature, s’il vous plaît envoyer votre CV et un résumé de vos motivations à jean-pierre.perreault@usherbrooke.ca.

L’Université de Sherbrooke est une institution francophone qui offre la possibilité de bénéficier d’une formation académique et d’un environnement de recherche reconnus et appréciés dans le monde entier. L’Université accueille plus de 30 000 étudiants, dont plus de 1 600 étudiants internationaux provenant de 120 pays à travers le monde. Plus de 85% des étudiants inscrits à l’Université viennent de l’extérieur de Sherbrooke. Sherbrooke est une ville sympathique, dynamique, et bilingue. C’est la 6e ville la plus importante au Québec avec près de 160 000 habitants, située entre collines, vallées et plateaux. Sportifs, amoureux de la nature et de culture apprécieront que Sherbrooke leur offre toutes sortes d’activités comme la randonnée, l’escalade, le ski, le golf, le vélo, ainsi que des galeries d’art et musées, théâtres, gastronomie, cinémas et de nombreuses autres activités pour les amateurs de culture.

RNA Innovation Programme FONCER du CRSNG

Acquérez une expérience de recherche pratique dans le monde réel.

Vous ne savez pas quoi faire avec votre baccalauréat en sciences? Ajoutez de la valeur à votre diplôme et intégrez-vous au secteur émergent de l’ARN! RNA Innovation est le programme idéal pour les étudiants qui souhaitent une expérience pratique du monde réel au cours de leur programme de recherche aux études supérieures.

Pour en savoir plus, visitez: RNAInnovation.ca

Excellence en recherche

RNA Innovation est un partenariat unique entre deux institutions à la fine pointe de la recherche en ARN (Université de Sherbrooke, Université de Lethbridge) avec la collaboration de l’industrie, offrant aux stagiaires une expérience d’apprentissage exceptionnelle au cours de leur programme d’études supérieures. Ce programme du CRSNG de Formation Orientée vers la Nouveauté, la Collaboration et l’Expérience en Recherche (FONCER) vise à former un personnel hautement qualifié doté de compétences en recherche avancée sur l’ARN, en leadership scientifique, ainsi que d’expérience en industrie. Le programme FONCER RNA Innovation du CRSNG appuie les stagiaires de multiples façons:

  • Dans leur recherche de pointe en ARN.
  • Dans le développement de produits novateurs à base d’ARN
  • En ajoutant de la valeur à leur diplôme grâce à une formation sur site.
  • En développant des compétences en gestion, leadership, communication et éthique.
  • En favorisant un environnement entrepreneurial.
  • En facilitant l’accès aux meneurs de l’industrie.

Expérience industrielle

L’avantage majeur du programme RNA Innovation est l’accès aux collaborations avec l’industrie. Chaque cohorte de stagiaires travaillera avec un partenaire industriel pour résoudre un problème de recherche et de développement (R & D) dans le cadre du deepYellow Challenge. Ensemble, les stagiaires apprendront à mettre en pratique leur connaissances, à travailler en équipe et à développer un produit final.

Les stagiaires recevront également des fonds pour la formation sur site et le développement de projets dans le cadre du programme de jumelage. Tous les participants seront placés en industrie, et bénéficieront de mentorat et d’une expérience de réseautage personnalisée. Ce programme offre une formation sur site et favorise les relations avec les futurs employeurs.

Compétences professionnelles

Outre des compétences académiques et de recherche, les stagiaires développeront des compétences en gestion, leadership, communication, enseignement, intégrité et éthique par le biais d’ateliers et de cours complémentaires. La participation au deepYellow Challenge encouragera le développement des compétences en gestion de projet et en entrepreneuriat. Des ateliers supplémentaires offrant des bases théoriques en gestion viendront compléter l’expérience d’apprentissage du stagiaire.

Tous les stagiaires devront participer à un nouveau cours de niveau supérieur en leadership scientifique. Les modules comprendront la communication professionnelle, l’intégrité et l’éthique, ainsi que le leadership en matière de représentation des femmes et des minorités.

Personnel hautement qualifié

Les diplômés du programme RNA Innovation recevront une formation unique, et seront prêts à s’intégrer au milieu du travail avec des connaissances en recherche appliquée et fondamentale ainsi qu’un ensemble diversifié de compétences en leadership. Cette préparation multidisciplinaires les rendront parfaitement adaptés à des carrières dans une multitude de domaines de la biotechnologie. RNA Innovation est le programme idéal pour les étudiants qui souhaitent une expérience pratique du monde réel au cours de leur programme de recherche. Des fonds sont disponibles pour les étudiants des cycles supérieurs (maîtrise et doctorat) et les boursiers postdoctoraux.

Attentes

RNA Innovation est un programme intensif qui nécessite l’engagement du stagiaire et le soutien de son superviseur. Tous les engagements de RNA Innovation s’ajoutent aux exigences de la thèse d’un programme d’études supérieures. Pour plus d’informations, veuillez visiter notre site web: RNAInnovation.ca

Comment s’inscrire

Les candidatures au programme RNA Innovation sont ouvertes jusqu’au 1er avril 2020 à 23h59 HAR. Nous encourageons les étudiants déjà inscrits ou acceptés aux études supérieures à postuler. Les étudiants acceptés au programme RNA Innovation pourront commencer leurs études en septembre 2020. Les candidats intéressés devraient normalement avoir une moyenne pondérée cumulative minimum de 3,5 au cours de leurs deux dernières années d’études de premier cycle, bien que les candidats dont la moyenne pondérée cumulative soit inférieure soient toujours encouragés à postuler s’ils disposent de suffisamment d’expérience en recherche et / ou en industrie.

Conditions d’application:

  • Remplir le formulaire de demande (disponible en ligne).
  • Relevés de notes (premier et deuxième cycles, le cas échéant).
  • Lettres de référence de 2 arbitres universitaires ou de l’industrie.

Pour plus de détails sur la demande, veuillez visiter notre site web:

RNAInnovation.ca

Institutions:

University of Lethbridge et Université de Sherbrooke

University of Lethbridge
Université de Sherbrooke