Appel de candidatures – Membres du comité des étudiants et post-docs SCBM

La Société canadienne des biosciences moléculaires (SCMB) est à la recherche de nouveaux membres étudiants diplômés et postdocs pour se joindre au Comité des étudiants et stagiaires de la SCMB. Nous sollicitons actuellement des candidatures pour les postes suivants, dont la durée est d’un an, avec possibilité de reconduction : + + +

Professeure régulière ou professeur régulier – Département de biologie médicale (Biologie Cellulaire) – Université du Québec à Trois-Rivières

Professeure régulière ou professeur régulier – Département de biologie médicale (Biologie Cellulaire) – Campus de Trois-Rivières (E9270)

Logo Université du Québec à Trois-Rivières DESCRIPTION DU POSTE

Discipline : Biologie Cellulaire

Fonctions :  l’enseignement, la recherche, le service à la collectivité et la direction pédagogique

Exigence :

  • Être titulaire d’un doctorat (Ph. D.) ou diplôme équivalent en sciences biomédicales ou disciplines connexes et posséder au moins deux années d’expérience postdoctorale en biologie cellulaire et moléculaire.

Expérience :

La personne candidate devra:

  • Posséder une excellente aptitude à offrir un enseignement universitaire de grande qualité aux trois cycles.
  • Démontrer une grande capacité d’encadrement en recherche de stagiaires et d’étudiants à tous les cycles d’études.
  • Détenir un dossier de recherche hautement compétitif à l’échelle internationale.
  • Montrer de fortes aptitudes à développer un programme de recherche fort et d’en assurer son financement.
  • Maîtriser des techniques modernes en biologie cellulaire et moléculaire, complémentaires avec les ressources du Groupe de recherche en signalisation cellulaire (GRSC) de l’UQTR, qui comprend les créneaux de recherche diversifiés et complémentaires relatifs au métabolisme, à l’immunologie, aux cellules souches, à la reproduction, à l’oncologie et à la plasticité du système nerveux.
  • Établir des collaborations dynamiques à l’international, ainsi qu’au niveau national et régional, avec les professeur(e)s du département et les autres collègues oeuvrant dans les domaines connexes à l’UQTR.
  • Contribuer aux activités de l’institution et démontrer une forte capacité à faire rayonner l’UQTR à l’international.

Autres:  

Documents à joindre:

  • Une lettre d’intérêt expliquant ses objectifs d’enseignement et de recherche;
  • La personne candidate peut déposer, si elle le souhaite, une lettre supplémentaire pour décrire des situations exceptionnelles à considérer dans l’analyse de leur candidature;
  • Un minimum de trois articles (soumis ou publiés).

Notes :

  • Une connaissance suffisante de la langue française ou être déterminé à l’apprendre une fois en poste. L’UQTR offre un soutien à l’apprentissage de la langue française;
  • Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler. Veuillez noter que, conformément aux exigences de l’immigration canadienne, la priorité sera toutefois accordée aux personnes détenant la citoyenneté canadienne ainsi que le statut de résident permanent;
  • Le poste et l’embauche sont sous réserve de l’approbation des instances.

Date d’entrée en fonction : 1er juin 2024 ou date à convenir avec l’Université

Traitement : selon la convention collective des professeurs et professeures

Lien pour postuler : https://atlas.workland.com/work/32043/professeure-reguliere-ou-professeur-regulier-departement-de-chimie-biochimie-et-physique-chimie-et-physique-des-materiaux-campus-de-trois-rivieres-e9089

Toute candidature sera traitée confidentiellement.

Veuillez faire parvenir votre candidature avant 17 h, le 12 janvier 2024. Seules les candidatures soumises sur le site des offres d’emploi de l’UQTR seront considérées.​​​​​​​

L’Université du Québec à Trois-Rivières est engagée dans une démarche menant vers une université pleinement équitable, diversifiée et inclusive (ÉDI). En ce sens, elle porte un regard sur ses pratiques et souhaite être un acteur engagé dans son milieu et au sein de la société. Elle valorise la diversité au sein de son personnel et reconnaît le caractère pluriel des identités. Elle encourage particulièrement les femmes, les personnes autochtones, les membres de minorités visibles ou ethniques, les personnes ayant des limitations ainsi que les personnes issues des communautés LGBTQ+ à soumettre leur candidature. Conformément à la Loi, l’Université souscrit au programme d’accès à l’égalité en emploi. Sur demande, le processus de recrutement peut être adapté selon les besoins des personnes vivant avec des limitations. Le respect de la confidentialité des informations est pris au sérieux.

 

Lisez notre infolettre de fin d’année

Nous vous invitons à lire notre infolettre de fin d’année

Contenu

La SCBM et Temple Scott Associates présente un wébinaire sur la représentation efficace le 7 décembre 2023

CSMB TSA Webinar - attendee view

Au cours de cette session, nous avons discuté des fondements des relations gouvernementales et des conseils pour un lobbying efficace.

Sujets abordés :

  • Qu’est-ce que la SCBM défend au niveau fédéral ?
  • Comment les membres de la SCBM peuvent-ils améliorer la défense de nos intérêts au niveau fédéral ?
  • Conseils pour des rencontres efficaces avec les parlementaires.
  • Préparation aux élections : quels types de questions devrais-je poser aux candidats dans l’éventualité d’une élection ?

Voir l’enregistrement ici:

Appel de mises en candidature pour les prix de la SCBM 2024

L’appel de mise en candidature pour les prix de la SCBM 2024 est en cours.
NOUVELLE Date limite de mise en candidature: 31 décembre 2023

Médaille d’or Arthur-Wynne-SCBM

La médaille d’or Arthur Wynne de la Société canadienne de biosciences moléculaires (SCBM) est décernée par la SCBM à une personne qui a apporté une contribution majeure aux biosciences moléculaires au Canada au cours de sa carrière. La médaille est nommée en l’honneur du professeur Arthur M. Wynne, le premier président de la Société, et a été créée en 2007 pour célébrer le 50e anniversaire de la CSMB. Le récipiendaire reçoit une plaque à l’effigie du professeur Wynne.

Plus: https://csmb-scbm.ca/fr/prix/medaille-dor-arthur-wynne-scbm/


Prix du Scientifique chevronné de Canadian Science Publishing

Ce prix reconnait des scientifiques canadiens d’exception qui se sont distingués par des accomplissements remarquables en recherche en biosciences moléculaires, qui se sont également impliqués dans la communauté par l’enseignement, le leadership et/ou d’autres contributions.

Conférence d’honneur Jeanne Manery Fisher

En l’honneur de feu Jeanne Manery Fisher, professeure de biochimie à l’Université de Toronto, une femme éminente sera choisie pour ses accomplissements scientifiques par la société et présentera une conférence d’honneur au congrès annuel de la Société.

Le Prix Nouveau scientifique de la SCBM

Le Prix Nouveau Chercheur de la Société Canadienne pour Biosciences Moléculaires a été établi afin de reconnaitre et de soutenir la prochaine génération de scientifique au Canada. Le prix est décerné sur la base de 1- l’excellence en recherche et 2- une démonstration de leadership.
Les prix seront décernés au cours du prochain congrès annuel de la SCBM.

+ + +

In memoriam: Eugene Tustanoff

La SCBM a été attristée d’apprendre le récent décès du Dr Eugene Tustanoff, qui a été secrétaire de la CSBMCB pendant 12 ans dans les années 90.

Le Dr Tustanoff a écrit un très beau résumé de l’histoire de la CSBMCB publié dans Life en 2003 :

https://iubmb.onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf/10.1080/1521654031000123358.

La SCBM adresse ses condoléances à sa famille, ses amis et ses collègues. Vous pouvez lire son avis de décès dans le London Free Press ici: here: https://lfpress.remembering.ca/obituary/eugene-tustanoff-1088764026.

Lisez la soumission de la SCMB sur l’étude sur Les programmes des bourses d’études supérieures et des bourses postdoctorales du gouvernement du Canada du comité SRSR

La SCBM a soumis un mémore pour l’étude du Comité permanent de la science et de la recherche de la chambre des communes sur les programmes des bourses d’études supérieures et des bourses postdoctorales du gouvernement du Canada. Extrait:

Aux côtés d’un certain nombre d’intervenants de la communauté scientifique canadienne, la Société canadienne pour les biosciences moléculaires (SCBM) attire l’attention sur la nécessité d’investissements accrus et soutenus dans la recherche scientifique et axée sur la découverte.
De tels investissements permettraient au Canada d’être bien placé pour attirer, maintenir en poste et soutenir les scientifiques et les aspirants scientifiques, qui choisissent de poursuivre leurs recherches novatrices au Canada, plutôt que dans des administrations concurrentes à l’échelle internationale, ainsi que ceux qui aspirent à exercer des professions en dehors de la recherche.

Lisez notre mémoire complet sur le site de Chambre des communes

https://www.ourcommons.ca/Content/Committee/441/SRSR/Brief/BR12565939/br-external/CanadianSocietyForMolecularBiosciences-10789466-f.pdf

Visitez la page web de l’étude pour plus d’information et des mises à jour

Revitaliser la science au Canada en tant que choix de carrière souhaitable – Les étudiants et stagiaires en science du Canada ont besoin de notre soutien

Le 15 juin 2023 (OTTAWA) – Des scientifiques de tout le pays ont afflué à l’Université d’Ottawa ce mois-ci pour le congrès annuel de la Société canadienne des biosciences moléculaires (SCMB), qui portait cette année sur le métabolisme et ses implications pour le cancer. Alors qu’il s’agit habituellement d’un événement riche en activités et en émotions, l’ambiance parmi les jeunes scientifiques était plutôt morose, nombre d’entre eux s’inquiétant de leur capacité à poursuivre leur carrière au Canada.

« Je suis actuellement post-doctorant dans une université américaine et les possibilités offertes au Canada ne sont tout simplement pas comparables à celles des États-Unis», explique Matthew Berg, qui a récemment obtenu un doctorat au Canada. « Les subventions qui alimentent les laboratoires américains sont d’un autre niveau. Bon nombre des expériences qui constituent aujourd’hui l’étalon-or des biosciences sont plus coûteuses que jamais. Je me demande comment le système de recherche canadien résistera à long terme. Il est difficile de motiver la prochaine génération de chercheurs, de scientifiques et d’innovateurs lorsqu’ils vivent sous le seuil de pauvreté. » + + +

Poste de Professeur adjoint ou agrégé – Université d’Ottawa

La Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa sollicite des candidatures pour un poste menant à la permanence dans le domaine des interactions hôte-pathogène au sein du Département de biochimie, microbiologie et immunologie et du Centre des maladies infectieuses, immunitaires et inflammatoires (CI3). Ce nouveau membre du corps professoral aura une formation qui lui permettra de développer avec succès un programme de recherche dynamique et collaboratif axé sur l’interaction hôte-pathogène avec un accent particulier sur les bactéries émergentes.

L’Université d’Ottawa est l’une des principales universités à forte intensité de recherche au Canada, avec plus de 340 millions de dollars en financement annuel pour la recherche. Elle est reconnue nationalement et internationalement comme l’une des meilleures universités du pays et la plus grande université bilingue (français et anglais) au monde. Situé sur le territoire non cédé des Anishinabé-Algonquins, au cœur du centre-ville d’Ottawa, il contribue de manière significative à l’économie, à la culture et à la qualité de vie de la capitale du Canada.

Le Département de biochimie, microbiologie et immunologie comprend plus de 100 professeurs ou des thèmes de recherche reliées à la recherche biomédicale fondamentale avec des liens étroits avec la recherche translationnelle et clinique sont abordés. Le candidat retenu doit établir et maintenir un programme de recherche vigoureux et indépendant et contribuer aux programmes d’enseignement de premier cycle et des cycles supérieurs en français.

Type de poste : Professeur adjoint. Le rang supérieur de professeur agrégé ne sera pris en compte que si le candidat retenu possède un niveau d’expérience approprié et des réalisations proportionnées.

Nombre de postes disponibles : Un (1)

Fonctions : Les fonctions d’un membre du corps professoral comprennent, dans des proportions variables : a) des activités d’enseignement ; b) activités savantes matérialisées par la recherche, la création artistique ou littéraire ou le travail professionnel; c) les activités de service académique ; et d) la supervision d’étudiants diplômés et d’autres stagiaires de recherche.

Mandats : Poste menant à la permanence.

Salaire : Échelle salariale du professeur adjoint proportionnelle selon les criteres mentionnes dans la convention collective de l’APUO.

Remarque : le salaire des grades supérieurs est proportionnel au grade et à l’expérience.

Ensemble d’avantages sociaux : L’Université d’Ottawa offre un ensemble complet de rémunérations, qui comprend l’invalidité de longue durée, l’assurance-vie collective de base, l’assurance-maladie complémentaire, le régime de retraite de l’Université d’Ottawa et l’assurance-vie facultative. Frais de déménagement : Le candidat retenu peut être admissible au remboursement des frais de déménagement conformément à la politique de l’Université.

Compétences requises :

  •  Formation : PhD ou MD/PhD
  • Parfaitement bilingue (français et anglais)
  • Expérience de travail : Expérience postdoctorale, ou équivalent, avec d’excellentes réalisations démontrées en recherche. Un engagement envers l’enseignement et la formation des diplômés, une solide expérience et un engagement envers la collaboration interdisciplinaire.

Date limite de candidature : 10 Juillet 2023. Remarque : les candidatures continueront d’être acceptées jusqu’à ce que le poste soit comblé.

Le dossier de candidature doit inclure une lettre d’intention, une description du futur plan de recherche (2 pages), un curriculum vitae, une description de la philosophie d’enseignement et trois lettres de soutien d’arbitres de haut niveau et doit être soumis à :

Comité de sélection de la position « interactions hôte-pathogène »

Faculté de médecine

Université d’Ottawa

451, chemin Smyth

Ottawa (Ontario)

K1H 8M5

ou par email: bmiadmin@uottawa.ca  « BMI – Interactions Hôte – Pathogène  »

Tous les candidats qualifiés sont invités à postuler ; toutefois, la préférence sera accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents. Lors de la soumission de votre candidature, veuillez indiquer votre statut actuel. L’Université d’Ottawa est un employeur garantissant l’égalité des chances. Nous encourageons fortement les candidatures des femmes, des peuples autochtones, des personnes handicapées et des membres des minorités visibles. Si vous êtes invité à poursuivre le processus de sélection, veuillez nous aviser de toute mesure d’adaptation particulière dont vous pourriez avoir besoin en communiquant avec le Bureau du vice-recteur associé aux affaires professorales au 613-562-5958. Toutes les informations que vous nous envoyez seront traitées avec respect et en toute confidentialité. 

L’Université d’Ottawa est fière de sa tradition de 160 ans de bilinguisme. Par l’entremise de son Institut des langues officielles et du bilinguisme, l’Université offre une formation aux membres du personnel et à leurs conjoints dans leur seconde langue officielle. Au moment de la titularisation, les professeurs doivent avoir la capacité de fonctionner dans un milieu bilingue.

Directeur ou directrice du Département de médecine cellulaire et moléculaire, Université d’Ottawa

UOttawa Faculty of Medicine

L’Université d’Ottawa et la Faculté de médecine (FdM) sont à la recherche d’un ou d’une leader universitaire dynamique pour diriger le Département de médecine cellulaire et moléculaire (MCM). L’Université d’Ottawa est l’établissement d’enseignement supérieur et de recherche bilingue le plus important au Canada. L’Université d’Ottawa se classe au deuxième rang des établissements médicaux/doctoraux au Canada pour les subventions de recherches obtenues du CRSNG[1] et des IRSC[2], la FdM ayant obtenu plus de 230 millions de dollars de financement pour la recherche en 2022.

Le département de MCM est interdisciplinaire, axé sur la recherche de pointe, et compte 51 professeurs réguliers à temps plein (incluant sept chaires de recherche du Canada) et 12 professeurs émérites. Le département est situé sur le campus des sciences de la santé, qui comprend l’Hôpital d’Ottawa et le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario. Avec ses 70 professeurs ayant une affectation multiple et auxiliaires, le département entretient des liens de recherche importants avec les hôpitaux[3] et les instituts de recherche affiliés[4], ainsi qu’avec le gouvernement[5] et l’industrie privée. Le département connait un grand succès dans l’obtention de fonds de recherche d’organismes de financement nationaux et internationaux, et bénéficie du soutien de plus de 14 plateaux techniques à la fine pointe de la technologie.

Le département de MCM est hautement engagé dans l’excellence et l’innovation en éducation avec des professeurs dont l’expertise est reconnue au niveau national dans ce domaine. Les professeurs de MCM contribuent de manière significative aux prestigieux programmes de la faculté de médecine en études médicales de premier cycle et en médecine moléculaire et translationnelle. De plus, le département offre deux programmes interdisciplinaires  d’études supérieures en médecine cellulaire et moléculaire ainsi qu’en neurosciences, avec près de 300 étudiants dans les programmes d’études supérieures (M.Sc., Ph.D., M.D./Ph.D.), d’études postdoctorales et de résidence. Enfin, grâce à ses diverses initiatives en matière d’éducation et de recherche, le département de MCM et la FdM ont établi une forte présence sur la scène internationale avec des partenariats officiels avec des institutions du monde entier.

En alignement avec les priorités de la faculté et de l’université, le directeur ou la directrice de MCM a pour mandat de définir l’orientation stratégique du département et de superviser l’ensemble de ses aspects opérationnels. Plus précisément, son rôle consistera à assurer : i) l’élaboration et la prestation des programmes d’études de premier cycle, d’études supérieures et postdoctorales; ii) la création d’un environnement diversifié, équitable, inclusif et favorable à l’apprentissage, l’engagement et la recherche; iii) la promotion et le soutien de ses membres dans leur participation aux activités savantes, aux recherches, à l’éducation et aux activités créatives; iv) la gestion des ressources humaines et financières du département; v) la représentation du département au sein de la Faculté de médecine et de l’université; et vi) la communication avec les organisations professionnelles et locales externes à l’université.

La personne retenue doit satisfaire aux exigences suivantes :

  • Être titulaire d’un Ph.D. ou d’un M.D./Ph.D. et être reconnue internationalement en matière de recherche dans une ou plusieurs disciplines liées aux champs d’intérêt du Département de MCM;
  • Démontrer une solide vision pour le recrutement, le développement et le mentorat d’un corps professoral diversifié, avec la perspective d’assurer le développement du plein potentiel de tous les membres du département;
  • S’engager à favoriser un environnement collaboratif, inclusif et propice à l’excellence de la recherche et de l’enseignement en partenariat avec les autres départements, facultés, hôpitaux et instituts de recherche de l’université;
  • Démontrer une excellente compréhension des programmes de la Faculté de médecine, ainsi que de son plan stratégique “Chef de file en innovation pour un monde en santé”;
  • Avoir d’excellentes aptitudes interpersonnelles, organisationnelles, de communication et démontrer un style de leadership rassembleur;
  • Être admissible à une nomination au rang de professeur ou professeure agrégé ou titulaire; et
  • Maîtriser l’anglais ou le français (langues officielles de l’université) et avoir une connaissance pratique de l’autre langue. Être bilingue sera considéré comme un atout.

 

Les candidatures, accompagnées d’une lettre de motivation, d’un curriculum vitae et du nom de trois références, ou toute suggestion de candidat ou candidate, doivent être envoyées au plus tard le 27 mars 2023 à 23h59 au :

 

Dr Bernard Jasmin, Doyen

Faculté de médecine, Université d’Ottawa

Par courriel : jasmin@uottawa.ca

Ottawa est la capitale nationale et la quatrième plus grande région urbaine du Canada avec une population d’un peu plus de 1,3 million d’habitants. La ville d’Ottawa est située sur le territoire non cédé du peuple algonquin, elle est propre et verte avec des parcs et des plages, le long des trois principales rivières et du canal historique qui est un point fort de la ville et de la région.  De plus, les collines de la Gatineau, au Québec, sont visibles juste de l’autre côté de la rivière des Outaouais et offrent un cadre naturel protégé pour de nombreuses activités récréatives et familiales.  Ottawa est la plus grande ville du Canada dont l’anglais et le français sont les langues officielles, et elle est enrichie par une population immigrante croissante. Ottawa se classe continuellement parmi les villes les plus sûres pour vivre au Canada et la qualité de vie se classait au 3e rang des grandes villes d’Amérique du Nord et au 19e rang mondial en 2019.

L’Université d’Ottawa est engagée à assurer l’équité, la diversité et l’inclusion dans l’environnement universitaire et de leadeurship de nos étudiants et de nos étudiantes, de notre personnel et de nos professeurs et nos professeures. Par conséquent, nous encourageons fortement les candidatures des personnes autochtones, des membres des minorités visibles (personnes racialisées), des personnes en situation de handicap, des femmes, ainsi que de toutes les personnes qualifiées possédant les compétences et les connaissances requises pour dialoguer de manière productive avec des communautés équitables, diversifiées et inclusives.

Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler; la priorité sera accordée aux Canadiens et aux résidents permanents. Lorsque vous soumettez votre demande, veuillez indiquer votre statut actuel.

Si vous êtes invité à poursuivre les étapes du processus de sélection, veuillez nous aviser de tout besoin nécessitant des mesures d’adaptations particulières en communiquant avec le Cabinet du vice-provost aux affaires professorales au 613-562-5958. Les renseignements communiqués seront traités avec respect et en toute confidentialité.

L’Université d’Ottawa est fière de sa tradition de bilinguisme de plus de 160 ans. Par l’entremise de son Institut des langues officielles et du bilinguisme, l’université offre une formation aux membres du personnel, de même qu’à leur conjoint ou conjointe, les moyens de devenir bilingue.  Au moment de leur permanence, les professeures et les professeurs sont tenus de pouvoir fonctionner dans un milieu bilingue.


[1] Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

[2] Instituts de recherche en santé du Canada

[3] Soins continus Bruyère, CHEO, Hôpital Montfort, L’hôpital d’Ottawa, Le Royal – Santé mentale – Soins et recherche.

[4] Institut de recherche CHEO, Institut de recherche Bruyère, L’Institut du Savoir Montfort, L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, L’Institut de recherche en santé mentale de l’Université d’Ottawa.

[5] Croix-Rouge Canadienne, Santé Canada, Conseil national de recherches Canada, Santé publique Ottawa, Agence de la santé publique du Canada.